S'apaiser, et si c'était possible naturellement avec la cohérence cardiaque ?

S'apaiser, et si c'était possible naturellement avec la cohérence cardiaque ?

1- La cohérence cardiaque : à quoi ça sert ?
La cohérence cardiaque est une méthode de gestion du stress, de l’anxiété et des émotions basée sur la respiration. En respirant, vous allez pouvoir agir sur les battements de votre coeur de sorte à les rendre plus réguliers. Par l’intermédiaire du système nerveux autonome qui relit le coeur au cerveau, cet apaisement va inciter votre encéphale à harmoniser votre organisme. Rapidement, vous vous retrouverez relaxé, prêt à affronter les situations les plus délicates.

2- Installez-vous confortablement
Dans un endroit calme, asseyez-vous le dos bien droit, les pieds à plat sur le sol et les jambes dans l’axe de votre bassin (non croisées). Posez vos mains sur vos jambes. Vous êtes hyperactifs ? Aucun problème, la cohérence cardiaque peut également se pratiquer debout voire même en marchant pour les initiés. C’est l’occasion de faire quelques trajets à pieds pour vous oxygéner ! En revanche, la position allongée n’est pas propice à ce type de respiration.

3- 3-6-5, respirez !
La cohérence cardiaque se pratique 3 fois par jour, à raison de 6 respirations par minutes, pendant 5 minutes (soit 30 respirations). Une respiration comprend une inspiration et une expiration. Pour être efficace, celle-ci doit se faire par le ventre. Inspirez par le nez durant 5 secondes, puis expirez par la bouche encore 5 secondes et recommencez cet enchaînement pendant 5 minutes. Vous pouvez renforcer les effets de cette méthode par un travail de visualisation évoquant une émotion positive.

4- Soyez régulier
Les effets positifs de la cohérence cardiaque perdurent environ 4 heures. Voilà pourquoi il est recommandé de la pratiquer matin, midi et soir. Rapidement, vous allez vous sentir apaisé, votre tension artérielle va diminuer, suivie quelques minutes après par une réduction de votre sécrétion de cortisol (l’hormone du stress). Et avec moins de stress, votre système immunitaire sera plus vaillant ! En revanche, en cas d’interruption de la pratique, les bienfaits ressentis ne se maintiendront pas dans le temps.

5- Trouvez l’outil qui vous convient
Il existe différents outils pour vous accompagner dans votre travail de respiration. Notamment, des applications à installer sur votre téléphone ou des “respiro guides” associés à des musiques méditatives que l’on peut aisément saisir sur internet. Pour les esprits scientifiques, vous trouverez des logiciels de biofeedback munis d’un capteur digital pour vous connecter à la variabilité de votre propre rythme cardiaque. 

 

Crédit photo : https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/femme

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *