Améliorer son transit, et si c'était possible naturellement ?

Améliorer son transit, et si c'était possible naturellement ?

1- Le mouvement favorise l’élimination : l’exercice physique stimule le fonctionnement de tous nos organes d’élimination, l’intestin y compris. Tous les sports sont bons, vous n’avez que l’embarras du choix. Et si vous n’aimez pas ça, pensez à la marche que vous pouvez faire quotidiennement en toute circonstance.

2- Les fibres à la rescousse : les fibres augmentent le volume du bol alimentaire. Soit grâce à leur capacité à absorber l’eau et à augmenter le volume et la plasticité des selles (fibres insolubles), soit grâce à leur propension à se dissoudre dans l’eau et à former un gel visqueux  (fibres solubles). Dans les deux cas les fibres permettent de réguler le transit. Veillez à avoir un apport équilibré entre les légumes, les fruits, les céréales semi-complètes et les légumineuses pour faciliter une bonne tolérance digestive. Manger une pomme avec sa peau (donc bio de préférence) en dehors des repas.

3- Ayez le réflexe hydratation : boire de l’eau plate tout au long de la journée réduit la constipation. Buvez également en même temps que vous mangez des fibres. L’eau dissout et transporte les déchets métaboliques vers les voies d’élimination comme les reins mais aussi l’intestin.

4- L’envie d’aller à la selle à prendre avec beaucoup de sérieux : l’envie d’aller aux toilettes est un réflexe nerveux. Or comme tout réflexe qui se respecte, il peut se perdre. C’est pourquoi il ne faut jamais se retenir. Allez aux toilettes à heures régulières pour rééduquer votre réflexe.

5- Une tisane de fleurs de mauve : la mauve a des vertus laxatives douces. Mettre 1 C.à.S de fleurs de mauve dans 250 ml d’eau froide, portez à ébullition, stoppez, laissez infuser 10 minutes et savourez ce breuvage à la couleur improbable. 4 tasses / jour en période aigüe .

6- Et pour les durs à cuire, du psyllium blond en fin de journée : (hors repas et prise de médicament). Le soir après le repas, mettez 1 c.à.c (à 1 c.à.s) de psyllium blond dans de l’eau froide. Remuez, le psyllium va former un gel que vous pouvez boire. Une fois dans votre ventre, le psyllium se gonfle comme une éponge, faisant grossir les selles. Emportant tout sur son passage, il va glisser allègrement jusqu’à la sortie.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *