Préparer des examens, et si c'était possible naturellement ?

Préparer des examens, et si c'était possible naturellement ?

1- Privilégier la qualité et le temps de sommeil : le sommeil est essentiel pour faire passer l’information de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme, c’est ce que l’on appelle la consolidation. Pour maintenir une bonne architecture du sommeil vous pouvez adopter les habitudes suivantes :
. Coucher et lever à heures régulières.
. Repas légers le soir avec des féculents.
. Arrêt des écrans 30 minutes avant le coucher.
. Température de la chambre < 18 °.
. Eviter les excitants.

 2- Stimuler la fabrication des neurotransmetteurs : on peut les comparer au réseau 5G qui assure le passage des mails aux destinataires. Les neurotransmetteurs permettent la remémorisation, c’est-à-dire le moyen de se rappeler de l’information adéquate au bon moment. Pour les fabriquer, on a besoin de protéines (notamment le matin) et de minéraux et vitamines tels que : le fer (qui évite aussi la fatigue physique et psychique), le zinc (qui intervient aussi dans la mémorisation et l’apprentissage), le cuivre, le magnésium, les vitamines du groupe B.
Troquez vos tartines de confiture avec des œufs à la coque ou une tranche de jambon blanc, vous m’en direz des nouvelles !

 3- User et abuser d’aliments riches en magnésium : le magnésium est le minéral le plus sollicité par l’organisme et c’est aussi celui qui s’échappe le plus rapidement en cas de stress. Attention au cercle vicieux puisqu’une carence en magnésium rend vulnérable au stress. Pour ce qui concerne la mémoire, le magnésium favorise le stockage des neurotransmetteurs et évite leur libération tous azimuts.
En période d’examen, plein feu sur : spiruline, céréales semi-complètes et complètes, amandes, noisettes, noix du Brésil (2 / jour max), chocolat noir > 75 % cacao, cacao, légumes verts.

4- Augmenter votre consommation de bons acides gras :
Pour une connexion internet ultra rapide, notre corps a besoin d’acides gras essentiels comme les oméga 3.
Vous pouvez en trouver dans les petits poissons gras ( les sardines les maquereaux, les anchois…) et dans les huiles (colza, lin, chanvre, cameline par exemple).

 5- Consommer des vitamines B : et particulièrement B1, B3 et B5 qui améliorent le fonctionnement des neurones, la mémoire et la concentration.
Alors on ne lésine plus sur les fruits et légumes, les œufs, les céréales, les légumineuses, les noix, le poisson, la viande, les champignons.

 6- Le ginseng, La plante de l’endurance : motivation, endurance et zénitude.
Le ginseng aide à tenir sur les longues périodes sans passer en phase d’épuisement. Attention, il ne s’agit pas de prendre du Ginseng pour pousser votre organisme au-delà de ses limites dans le but de travailler plus, non ! Le ginseng est votre allié uniquement si vous êtes en phase de fatigue physique et intellectuelle et que vous avez besoin de soutien.

 7- S’oxygéner et se dépenser : pour équilibrer ses nerfs, rien de tel que de l’exercice en pleine nature. Marchez, courrez, respirez et chantez !

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *