Préparer sa peau pour l'été, et si c'était possible naturellement ?

Préparer sa peau pour l'été, et si c'était possible naturellement ?

1- Entretenir sa peau toute l’année : par une bonne hydratation et des frictions douces au gant de crin. Les frottements viennent stimuler la couche basale de la peau favorisant le renouvellement cellulaire et stimulant les cellules productrices de mélanine, protéine responsable du bronzage.

2- Une assiette colorée riche en bêta-carotène : il s’agit d’un pigment qui non seulement prévient le vieillissement de nos cellules mais qui facilite aussi leur renouvellement. Autrement dit avec du melon, du cresson, de la laitue, des pêches, de la pastèque, des abricots, des carottes, du persil, du brocoli, des poivrons, de la mangue, de la patate douce dans votre assiette, votre peau resplendira de jeunesse !

3- Des fruits et légumes gorgés de vitamine C : coéquipière du béta carotène, la vitamine C œuvre avec lui pour ralentir le vieillissement de la peau en la protégeant de l’agressivité des rayons ultraviolets. L’acide ascorbique participe aussi à la fabrication du collagène et donc à la régénération de la peau si toutefois vous attrapiez un coup de soleil. En été, profitez des fraises, des kiwis, des épinards, des oranges, des citrons, du pamplemousse, du persil et du brocoli.

4- Une alimentation riche en vitamine E : autre vitamine  qui agit en synergie avec sa copine l’acide ascorbique, la vitamine E prévient le vieillissement cellulaire grâce à son rôle antivieillissement. Vous la trouverez dans l’huile de germe de blé, l’huile et graines de tournesol, les poissons gras, les légumes verts, le jeune d’œuf et le beurre.

5- Préparer sa peau au soleil avec l’huile de carotte ou de dunaliella (micro-algue) : ces deux huiles ont une forte teneur en caroténoïdes. Ce pigment booste la fabrication de la mélanine, substance qui, en plus de créer un joli teint doré, protège la peau contre les UV. Préparer sa peau avant les premières expositions permet aussi d’éviter les lucites estivales, forme d’allergie au soleil.

6- Une exposition au soleil mesurée et progressive : il est préférable de s’exposer pour la première fois sans protection 10 minutes maximum. Jour après jour, vous pouvez augmenter cette durée de 5 à 10 minutes. Par la suite, privilégiez les expositions matinales avant 11h et tardives après 17h.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *